Accueil > Fournisseurs > Léa Nature multiplie les opérations de croissance externe

Léa Nature multiplie les opérations de croissance externe

Mis à jour le 28 décembre 2023
Léa Nature multiplie les opérations de croissance externe
Le groupe Léa Nature a annoncé être entré au capital du groupe Jarnoux. De gauche à droite : Hugues Jarnoux, Charles Kloboukoff, Béatrice Jarnoux, Hervé Corbin

Une nouvelle montée au capital d’une entreprise qui traduit bien le dynamisme du groupe Léa Nature. La société spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de produits alimentaire et non-alimentaires biologiques, a en effet annoncé être montée au capital du groupe Jarnoux, à hauteur de 40%, pour un montant qui n’a pas été communiqué.

Crée il y a une quarantaine d’années, le groupe Jarnoux fabrique des galettes de blé noir, des crêpes ou encore des blinis, bénéficiant pour partie du label AB. Composé de deux entités, le groupe breton (47 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022) opère sur des produits frais libre-service à travers la marque Crêperie Jarnoux, distribuée en GMS, et d’autre part avec des produits surgelés destinés à la restauration sous la marque Le Monde des Crêpes.

Par cette opération, Léa Nature renforcer son pôle traiteur, à travers une nouvelle catégorie de produits frais et l’intégration d’un nouveau segment de marché (le surgelé), Léa Traiteur. Aussi, elle permet au groupe de développer sa présence en Bretagne, tandis qu’il est principalement présent dans le Sud-Ouest, le Sud-Est, et Le Nord de la France.

Trois opérations de croissance externe en près d’un an

Dans un contexte de crise du marché bio, le groupe présidé par Charles Kloboukoff fait preuve d’un volontarisme évident, soit en entrant au capital d’entreprises, soit en procédant à l’acquisition d’entités présentant de fortes complémentarités avec les activités du groupe. En effet, au mois de mai 2022, Léa Nature a réalisé l’acquisition – via sa société Ekibio – de 40% du capital de la société Alpes Biscuits, propriétaire de la marque Bio Soleil, afin notamment de consolider leurs savoir-faire historiques dans les biscuits, barres et produits pâtissiers avec les marques respectives Bisson et Bio Soleil.

Quelques mois plus tard, en septembre, ce sont les sociétés italiennes spécialisées dans la fabrication de produits en biodynamie, Bio Organica Italia et Bio Organica Farm qui tombaient dans l’escarcelle de Léa Nature, avec pour conséquence concrète au mois de mars dernier, la création d’une nouvelle marque de produits bio italiens Gusti Amo Bio. Et au mois de novembre 2022, Léa Nature à travers sa marque Vitamont, annonçait l’acquisition d’Unaju, spécialiste des boissons ‘softs’ et pétillantes élaborées à partir de plantes et de fruits biologiques.

Ces opérations sont systématiquement opérées auprès d’entreprises engagées dans des croissances à deux chiffres, et qui témoignent indubitablement de la stratégie de diversification de l’entreprise, opérant à la fois sur le circuit de distribution des spécialistes et de la GMS avec des marques à forte notoriété telles que Vitamont, Priméal (spécialistes) et Jardin Bio Etic, Natessance, ou So Bio Etic (GMS).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux.
François Deschamps
Rédacteur en chef de Plan Bio
Abonnez-vous,
Profitez de 30 jours d'essai offerts, sans engagement
J'en profite
Déjà abonné ? Connectez-vous