Accueil > Jeunes Pousses > La start-up anti-gaspi Phenix lève 15 millions d’euros pour asseoir sa présence en Europe

La start-up anti-gaspi Phenix lève 15 millions d’euros pour asseoir sa présence en Europe

Publié le 27 septembre 2022
La start-up anti-gaspi Phenix lève 15 millions d’euros pour asseoir sa présence en Europe

Elle a permis d’éviter la destruction de 200 millions de repas depuis sa création en 2014. La start-up Phenix, spécialisée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, vient de boucler une levée de fonds d’un montant de 15 millions d’euros. Par cette opération, Phénix accueille à son capital trois nouveaux fonds ‘climate tech’ : le fonds BNP Paribas Solar Impulse Venture Fund qui investit dans les startups agissant pour la transition écologique, BNP Paribas Asset Management via le fonds BNP Paribas Social Business Impact, un fonds dédié à l’économie sociale et solidaire, et enfin Lombard Odier Investment Managers Sustainable Investments, à travers leurs fonds Private Equity. Phenix a également pu compter sur le soutien de ses actionnaires historiques ayant participé à cette nouvelle opération : INCO Ventures, ETF Partners, Danone Manifesto Ventures et le fonds Ville de demain géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance dans le cadre de France 2030. « Phenix est fière de tirer son épingle du jeu en annonçant ce nouveau tour de table, qui démontre la résilience de son modèle et les perspectives d’avenir de son activité, très en phase avec la sobriété et « la fin de l’abondance » annoncée », a commenté la start-up créée par Jean Moreau et Baptiste Corval.

Sauver un milliard de repas d’ici 2024

Grâce à cette levée de fonds, Phenix entend conforter sa présence dans les pays où elle opère, à savoir la France, l’Espagne, le Portugal, l’Italie et la Belgique, en proposant des solutions pour l’ensemble de la chaîne de valeur, du champ à l’assiette. Fort de ce soutien financier, Phenix pense pouvoir rejoindre la jeune famille des « licornes à impact », non seulement sur la base d’un critère de valorisation dans les années à venir, mais aussi sur la base d’un impact extra-financier. « Cela va nous permettre d’accroître notre impact social et environnemental, à un moment où le monde en a tant besoin, tout en conservant un modèle de croissance durable, équilibré, qui, selon moi, est appelé à devenir la norme dans les années à venir », explique Jean Moreau, Co-fondateur et Président de Phenix. D’ici 2024, Phenix espère franchir la barre des 10 millions de téléchargements sur son application anti-gaspi d’ici 2024, tout en visant le milliard de repas sauvés de la poubelle.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux.
François Deschamps
Rédacteur en chef de Plan Bio

A découvrir sur le même thème
« Qui veut être mon associé ? » : BioDemain lève 110 000 euros sur M6

Les produits bio japonais Küra lèvent un million d’euros et se dotent d’un nouvel outil de production

Nouveau dans le bio !
Les derniers lancements de produits
Abonnez-vous,
Profitez de 30 jours d'essai offerts, sans engagement
J'en profite
Déjà abonné ? Connectez-vous