Accueil > Enseignes > Fin des discussions entre naturéO et Les Comptoirs de la Bio

Fin des discussions entre naturéO et Les Comptoirs de la Bio

Publié le 4 juillet 2024
Fin des discussions entre naturéO et Les Comptoirs de la Bio
Magasin naturéO, Angers

Le ralliement des 30 magasins naturéO à l’enseigne Les Comptoirs de la Bio n’aura finalement pas lieu. « Malgré la qualité des échanges et le professionnalisme des équipes, nous n’avons pas trouvé de conditions satisfaisantes pour un éventuel ralliement », a indiqué naturéO, actant ainsi la fin des négociations exclusives qui avaient démarré il y a un mois entre les deux distributeurs.

Ce faisant, naturéO va continuer d’opérer ses 30 magasins sous ses couleurs, et affiche sa confiance pour l’avenir notamment en raison d’un chiffre d’affaires qui renoue avec la croissance. En ce sens, l’enseigne pilotée par Xavier Travers évoque notamment des mesures de restructurations réalisées au cours des deux dernières années, le soutien de ses fournisseurs et « la solidité de notre plan de sauvegarde ».

En effet, naturéO a fait l’objet d’une procédure de sauvegarde initiée il y a un an auprès du tribunal de commerce d’Evry, de laquelle l’enseigne est sortie le 15 mai dernier. « Le parquet a rendu un avis ‘très favorable’ sur notre dossier, saluant notamment le sérieux et la crédibilité des travaux et du plan proposé, ainsi que l’équilibre de la solution retenue. Il a mis en avant l’effort des actionnaires qui ont réinvesti de manière importante pour garder l’entreprise à flot au plus fort de la crise », détaille naturéO.

Le tribunal aurait par ailleurs apprécié le large soutien des créanciers envers le plan de sauvegarde, ainsi que l’engagement des équipes de l’enseigne pour stabiliser le chiffre d’affaires de l’entreprise et réduire les coûts, « rendant ainsi possible le retour à la rentabilité ».

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux.
François Deschamps
Rédacteur en chef de Plan Bio
Abonnez-vous,
Profitez de 30 jours d'essai offerts, sans engagement
J'en profite
Déjà abonné ? Connectez-vous