Accueil > Politique > Colère agricole : l’agriculture bio réitère ses demandes de soutien à l’État

Colère agricole : l’agriculture bio réitère ses demandes de soutien à l’État

Publié le 25 janvier 2024
Colère agricole : l’agriculture bio réitère ses demandes de soutien à l’État

Rémunérations trop basses, lourdeur et chronophagie administrative, concurrence déloyale de denrées agricoles importées, accords de libre-échange mortifères pour la souveraineté alimentaire française, retards de paiements des aides de la PAC, hausse à répétition des charges... la colère multifactorielle du monde agricole, qui va croissante depuis l'automne dernier, ainsi que son lot de revendications, touche aussi la filière de l'agriculture biologique.

Impactée par des problématiques similaires à certains égards, elle ne se reconnaît toutefois pas dans tous les combats. En effet, tandis que certains agriculteurs se . . .

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous dès maintenant !
  • Recevez la newsletter hebdomadaire
  • Accédez à tous nos contenus
  • Soutenez un media 100% indépendant

J'en profite

Déjà abonné ? Connectez-vous
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux.
François Deschamps
Rédacteur en chef de Plan Bio

A découvrir sur le même thème
La Fnab et la LPO unissent leurs forces pour favoriser la biodiversité et l’agriculture biologique

Vers un doublement des surfaces de bio en Champagne dans les 3 ans ?

Pierrick Horel, agriculteur bio en Haute-Provence, élu président du syndicat Jeunes Agriculteurs

Coup d’arrêt de l’expansion de l’agriculture biologique en Île-de-France

La Région Grand Est veut près de 1 600 fermes biologiques en plus d’ici 2027

Abonnez-vous,
Profitez de 30 jours d'essai offerts, sans engagement
J'en profite
Déjà abonné ? Connectez-vous