Accueil > Fournisseurs > Babybio développe le segment de l’alimentation infantile végétarienne

Babybio développe le segment de l’alimentation infantile végétarienne

Publié le 6 juillet 2024
Babybio développe le segment de l’alimentation infantile végétarienne

Babybio fait un pas supplémentaire vers la végétalisation des plats de tout-petits. Déjà présente depuis 2019 sur l’alimentation végétale sucrée destinée aux bébés, à travers des desserts sans produits laitiers, Babybio déploie cette fois une gamme de six références dans l’univers salé, avec comme cible privilégiée les bébés âgés entre 6 et 12 mois.

Une réponse à une tendance de marché, mais aussi aux préoccupations de certains Français quant à l’impact des aliments qu’ils consomment. « On assiste à un essor du végétal dans l’alimentation, avec de plus en plus de marques qui arrivent sur l’alimentation veggie. Cette nouvelle tendance de consommation répond aussi à une prise de conscience des consommateurs de l’impact de leur alimentation sur l’environnement. Et ces convictions du quotidien se transmettent de plus en plus par les parents à leurs enfants dès le plus jeune âge », note Flora Brouazin, chef de produits chez Babybio.

Les légumes secs à l’honneur

Avec cette gamme 100% végétarienne, Babybio a notamment choisi de valoriser les légumes secs pour remplacer les protéines animales, de type viande ou poisson, par les pois chiches, les lentilles ou les haricots rouges.

On trouve ainsi une association d’aubergines et de pois chiches ‘façon moussaka’, des pâtes bolognaises végétales combinant les lentilles et les tomates ou encore une ‘tajine végétale’ composée de carottes, de pois chiches et d’abricots.

Babybio a par ailleurs tenu à adapter le conditionnement à l’évolution des enfants selon leur âge. Ainsi, deux références sont dédiées aux bébés de 6 mois, deux autres aux bébés de 8 mois et sont conditionnés dans des pots en verre, quant aux deux derniers menus, destinés aux bébés de 12 mois, ils sont conditionnés dans des assiettes.

L’autre particularité mise en avant par Babybio est l’origine des ingrédients, qui pour 92% d’entre eux sont d’origine française. Par ailleurs, s’agissant du positionnement prix des ces nouveautés, Babybio l’a voulu à mi-chemin entre ses produits comprenant de la viande, et les produits de sa gamme « Bonne nuit », dédiée au repas du soir, qui est totalement exempte de protéines.

Tandis que Babybio jouit d’une part de marché de 28,4% sur le rayon infantile dédié à la bio, et une croissance de ses volumes de ventes de +2% en 2023 dans un contexte de marché où les volumes de l’alimentaire infantile diminuent de près de -7%, elle pourrait à travers cette initiative, parvenir à gagner encore davantage de parts de marché, d’autant qu’elle entend distribuer largement cette nouvelle gamme, aussi bien en GMS qu’en réseau spécialisé, ou encore dans les pharmacies et via son propre site marchand.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux.
François Deschamps
Rédacteur en chef de Plan Bio
Abonnez-vous,
Profitez de 30 jours d'essai offerts, sans engagement
J'en profite
Déjà abonné ? Connectez-vous